Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Mots-clés


Renaut Maroc a Tanger

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yabiladi Renaut Maroc a Tanger

Message par tonystar le Sam 24 Nov - 21:59

L’usine Renault Maroc qui sera construite à Tanger devrait produire
plus de 200 mille voitures par an dont une grande partie sera destinée
à l’exportation. Après avoir souligné que l’alliance Renault-Nissan a
l’ambition aujourd’hui de devenir un généraliste présent partout dans
le monde, et ayant une offre qui va du low cost à la voiture haut de
gamme, Carlos Ghosn a indiqué sur RTL que l’important pour les pays
émergents, dont le Maroc, est "qu’ils commencent leur expérience par la
Logan, avant de nous accompagner sur des voitures de plus haute gamme".
Le PDG de Renault-Nissan a fait remarquer, par ailleurs, que le low
cost est une entrée sur l’industrie automobile, soulignant que si son
groupe néglige ce créneau, il risque d’abandonner des segments de
marché extrêmement importants et voir arriver sur ces segments des
concurrents qui peuvent être redoutables. Et le patron de Renault de
souligner en conclusion que "si nous ne voulons pas nous rendre
vulnérables à l’avenir, il faut que nous développions le groupe dans
les pays émergents". L’usine du Maroc, dont la capacité sera à terme de
400.000 véhicules avec dans une première étape une capacité
opérationnelle de 200.000 véhicules à partir de 2010, sera construite
près de Tanger, pour un investissement d’un milliard d’euros.

avatar
tonystar

Nombre de messages : 32
Age : 29
Date d'inscription : 06/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Yabiladi Re: Renaut Maroc a Tanger

Message par siwa2 le Mer 16 Jan - 14:42

Le constructeur automobile japonais Nissan, partenaire du français Renault au sein de l'Alliance, examine la faisabilité d'une voiture à bas coût, mais qui serait "très différente" de la Logan, a indiqué jeudi soir le président des deux groupes Carlos Ghosn.
"En ce moment, au niveau de l'Alliance, Renault développe la Logan qui grandit, et Nissan travaille sur l'arrivée de voitures moins chères", a expliqué le PDG de Nissan lors d'une rencontre avec la presse à Versailles.

"Ce sera une voiture très différente" de la Logan, a-t-il assuré, en évoquant pour le projet de Nissan, "un plan de produit à un niveau de prix inférieur et avec des concepts complètement différents".

"Nous irons à ce niveau inférieur" et "avec Nissan", a-t-il dit, mais aucune date n'est encore avancée, le projet étant au stade de l'examen.

Le PDG de Nissan a rappelé qu'un constructeur indien a annoncé la sortie d'une voiture à 2.500 dollars l'an prochain.

"Je prends ce défi très au sérieux. Si quelqu'un est capable de présenter une voiture de base à 2.500 dollars, et que nous, nous ne savons pas comment le faire, nous allons être en difficulté", a-t-il dit, en soulignant que ce défi se posera sur les marchés émergents.

"En attendant, nous travaillons sur le comment fabriquer une voiture à 2.500 dollars", pour savoir "quelle sorte de voiture" et "à quoi ressemble-t-elle", a poursuivi M. Ghosn.

Le PDG de Renault et Nissan a ajouté que l'Inde, "pays de la frugalité" est "l'endroit idéal pour fabriquer ce genre de voiture".

M. Ghosn est par ailleurs revenu sur les résultats de Nissan en 2006, qui n'ont pas atteint l'objectif fixé. "Je ne veux pas donner l'impression que 2006 a été bon, ce n'était pas le cas", a-t-il dit.

Il a redit que, pour lui, le critère de réussite pour l'entreprise était la profitabilité, mais qu'il n'entendait pas pour autant "faire de compromis" sur les objectifs de volume de ventes. Il a fait valoir que Nissan allait bénéficier d'un "flux régulier de nouveaux produits" à raison de plus de dix par an, après avoir traversé en 2006, un creux dans le cycle de produits.

Le PDG de Nissan a mis l'accent sur les débuts en Europe du nouveau tout terrain de la marque, le Qashqai, qui "n'est pas un modèle de niche" mais "un modèle central" avec un objectif de vente de 135.000 unités par an. Il a souligné que le marché européen était "très concurrentiel".


S'agissant enfin de l'Alliance Renault-Nissan, il a assuré que l'on pouvait "faire une alliance et respecter les identités" de chacun. "Dans les dix prochaines années, être mondial voudra aussi dire avoir une identité forte", a-t-il dit.

Il a redit qu'une éventuelle extension de l'alliance ne serait pas d'actualité avant que les entreprises aient surmonté leurs difficultés.

RENAULT
Source : AFP

c'est peut etre pour combattre la nano indienne

siwa2

Nombre de messages : 111
Age : 46
Date d'inscription : 14/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum