Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Mausolée Royale Amazigh antique

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yabiladi Mausolée Royale Amazigh antique

Message par chleuhforum le Lun 2 Juil - 16:11

Le mausolée royal de Mauritanie culmine à 261 mètres d'altitude, visible depuis le mont de Bouzaréah à Alger, situé non loin de Tipasa et d'Iol (Cherchell) capitale de Bochus (royaume de l'Ouest) puis de Juba II (Iol cesaréa) descendant des rois numides (royaume de l'Est).

Le mausolée, de forme cylindrique, haut de 32,40 mètres sur 60,90 mètres de diamètre, est composé de dalles de grès entourées par soixante (60) colonnes.

Il est bâti sur une base carrée, en dalles également, l'ensemble de cet édifice reposant lui-même sur une plate-forme constituée de petites pierres gréseuses et d'un ciment argileux (limons rouges), le tout couvrant une circonférence de 185,50 mètres.

En haut, il se termine en forme conique, avec trente-trois (33) gradins de dalles gréseuses. Les matériaux de construction proviennent des terrains environnants, le Sahel occidental étant géologiquement formé de couches de grès et de limons rouges se succédant.

Tipasa, non loin de là, porte le nom même attribué au grès, en Berbère. D'importantes carrières, dans lesquelles étaient débitées les dalles, sont encore visibles en plusieurs points de cette côte. Quatre fausses portes, aux quatre points cardinaux, chacune de près de sept mètres de haut, portent au niveau de leurs encadrements des décorations en forme de croix, d'où, peut-être, l'appellation de "Tombeau de la Chrétienne".



a suivre

chleuhforum

Nombre de messages : 86
Age : 60
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Yabiladi Re: Mausolée Royale Amazigh antique

Message par chleuhforum le Lun 2 Juil - 16:12

De l'impossibilité d'accéder à l'intérieur du tombeau, sont nées de nombreuses légendes sur des trésors qui y seraient enfouis.

Durant l'invasion ottomane (XVIéme siècle), le pacha Salah Raïs le fait bombarder, à la recherche d'une entrée, endommageant la partie extérieure de la porte de l'Est puis, au XVIIIe siècle, le Bey Baba Mohamed tente des fouilles qui restent infructueuses.
Peu après la colonisation française, des fouilles sont entreprises par un chercheur, Berbrügger, qui "décide d'utiliser une sonde semblable à celles qui servent à forer les puits artésiens. Au bout de quatre mois d'efforts, la sonde tomba brusquement de 2,65 m. Elle avait traversé un espace vide".
Un tunnel creusé sous la fausse porte côtédu Sud a permis de s'engager dans cet espace et, c'est de l'intérieur qu'est enfin trouvée la véritable porte, sous la fausse porte de l'Est, orientée vers le soleil couchant, de laquelle les morts partent vers l'autre vie. Cette porte de 1,10 mètre, murée par deux dalles, se trouve en-dessous du niveau du sol, recouverte par la terre au fils des siècles.

De cette porte, part un couloir qui aboutit à un caveau vide, où sont sculptés un lion et une lionne, gardiens de sépulture. En suivant ce couloir, apparaissent sept marches d'escalier qui permettent d'atteindre le niveau de la plate-forme carrée, laquelle supporte le tombeau.

a suivre

chleuhforum

Nombre de messages : 86
Age : 60
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Yabiladi Re: Mausolée Royale Amazigh antique

Message par chleuhforum le Lun 2 Juil - 16:12

Les marches conduisent à une galerie, haute de 2,40 mètres, large de 2 mètres et qui fait le tour du mausolée, parcourant 141 mètres de long depuis la porte de l'Est, en passant par les trois autres fausses portes, avant de bifurquer vers le centre du tombeau.

Vers le centre la galerie traverse un vestibule, dont la porte est orientée vers l'Est, un couloir surbaissé, une porte et aboutit à une pièce de 4,04 mètres de longueur sur 3,06 mètres de largeur et 3,43 métiers de hauteur… Résolument vide. L'idée d'une chambre secrète a traversé les âges et quelquefois, le tombeau a été profané et ce, depuis l'Antiquité, comme en attestent des fragments de céramique et des pièces de monnaies datant des VIe, Vème siècles, et les traces de boyaux creusés sous le tombeau

L'absence d'objets funéraires ou autres rend impossible la datation du tombeau

Le mausolée est attribué à Juba II (25 avant à 23 après JC) qui, dit-on, y a enterré sa femme Cléopâtre Sélénée, sa capitale, Cherchell, n'étant pas loin de ce site.

D'autres sources prétendent que Juba II lui-même attribuait le tombeau à ses prédécesseurs, Bochus l'Ancien (105 avant JC) ou Bochus le jeune.
La décoration extérieure est l'élément qui permet de situer sa construction à une période antérieure à la présence romaine.

En effet, ce mausolée n'est pas le seul, puisqu'il en existe un similaire dans son architecture en plus réduit à l'est du pays à Batna : le Médracen, tombeau dit de Massinissa. Un autre a été découvert à l'embouchure de la Tafna, près de Siga (ouest du pays), ancienne capitale du roi Masaessyle Syphax, contemporain et rival de Massinissa.

Dans les trois royaumes d'avant-l'invasion romaine, Massyle, Massaessyle et Mauritanide, se dressent trois tombeaux, témoins de la vie des cités antiques

chleuhforum

Nombre de messages : 86
Age : 60
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Yabiladi Re: Mausolée Royale Amazigh antique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum